LE STROBING MIEUX QUE LE CONTOURING ?

3 mars 2016

Le contouring, vous connaissez toutes et tous bien évidemment mais une nouvelle tendance maquillage fait de plus en plus parler d’elle c’est le strobing.

En quoi cela consiste ? Je vous explique tout sur la nouvelle technique de maquillage qui cartonne en ce moment et qui devient incontournable pour un teint lumineux.

Mais avant petit récapitulatif qui s’impose (autant faire les choses bien !).

 

LE CONTOURING : OUI TU CONNAIS PAR COEUR MAIS JE TE REEXPLIQUE QUAND MEME

C’est une technique de maquillage des maquilleurs pros, qu’ont mis en avant et qu’utilisent toutes les stars (et moins stars), pour remodeler, affiner certaines zones du visage en jouant avec les ombres et les lumières grâce au maquillage. On creuse les joues, on affine le nez, on fait ressortir les pommettes … par exemple, car on adapte le contouring à chaque visage et en fonction du résultat souhaité.

En clair, ça t’évites de passer par le bistouri pour avoir un visage harmonieux, mais bon, il faut quand même y consacrer du temps chaque jour, avec un contouring léger, ou pour un maquillage de soirée on peut se faire plaisir avec un contouring plus marqué.

(Petite fiche récapitulative trouvée sur ce site)

contouring-visage

LE STROBING : WHAT IS THIS ? EXPLICATIONS !

Je vous dit tout (ou presque) sur THE nouvelle tendance MAKE UP !

maquillage-strobing-ass

Tout d’abord, la différence est qu’avec le strobing on joue seulement sur zones de lumière du visage. C’est la définition d’un teint très frais et très lumineux : “so glowy”, avec des zones de brillance pour donner du relief et sculpter le visage. Le but étant d’avoir un résultat le plus naturel possible tout de même, on va pas ressembler à une boule à facettes !

Ce qui me plait dans le strobing ?

  • FACILITE : Je trouve que c’est plus simple à réaliser et à porter au quotidien que le contouring qui demande quand même une certaine maîtrise (moins de risque de démarcations dégueulasses, de tâches difficiles à estomper …). A condition de pas avoir la main trop lourde sur l’enlumineur pour que le résultat soit discret et naturel (j’y tiens!).
  • PEU DE PRODUITS : Et oui, seul un enlumineur ou “highlighter” suffit, crème ou poudre (idéalement les deux mais ce n’est pas obligatoire)

(Ci-dessous, la démonstration des zones que l’on met en lumière avec le strobing / Source : Pinterest)

maquillage-strobing-zones

 

OUI MAIS, LE STROBING POUR TOUS ?

Même si on a tous le droit de disposer de notre visage comme on le souhaite, je me dois quand même de vous donner quelques conseils pour ne pas vous retrouver avec un résultat décevant et pas folichon. (Même si je ne serais pas dans ta salle de bain pour voir si tu fais ce que je dis) (quoi que!). 😉

  • Avant tout, il est très important d’avoir une peau saine, pour ne pas avoir à mettre trop de matière qui viendrait enlever cet effet naturel, lumineux, de peau presque nue que l’on souhaite dans le strobing. Prenez donc bien soin de votre peau, hydrater la, choisissez le bon fond de teint ou une crème teintée qui vous convient.

On est pas forcé de se faire un strobing complet à chaque maquillage. D’autant plus si :

  • vous avez tendance à avoir la peau grasse, qui va briller assez vite. Evitez de rajouter de la brillance sur la zone T, car trop de brillance tue la brillance et on veut pas non plus avoir l’air de sortir d’un bain d’huile les gars ! Donc dans ce cas, illuminer seulement et légèrement le dessus des pommettes, l’arcade sourcilière … avec un produit de texture poudre par petites touches en matifiant bien le reste du visage, enfin bon, ON S’ADAPTE !
  • si vous avez une peau qui présente quelques imperfections, n’appliquer surtout pas de brillance sur ces zones là, attendez que votre peau soit nette pour vous lancer car on sait que les brillances feront ressortir les “défauts” de la peau que l’on a surtout pas envie de mettre en lumière.

 

STROBING OU CONTOURING ? : MON AVIS

Contrairement au contouring, je porte plus facilement le strobing (pas tout les jours non plus hein, je vais pas chercher mon pain en mode visage scintillant). Mais quand même, j’aime beaucoup cette technique qui sublime un joli teint et évite d’en faire des caisses pour avoir bonne mine et un visage pas trop fade ni plat.

Après ce sont quand même deux techniques de maquillage différentes, qui peuvent se compléter, pourquoi pas (sans en faire trop attention!). On est pas forcé de faire un choix, le plus important est de bien connaitre son visage et savoir utiliser le maquillage pour arriver au rendu souhaité. A vous de prendre ce qui vous intéresse et qui va vous mettre en valeur dans chaque techniques !

La tendance du maquillage NUDE étant d’actualité plus que jamais, le strobing est donc une petite touche en plus si vous êtes adepte du nude qui fera toute la différence. Cet été, avec un petit teint halé, ça va être CANON.

Mon STROBING

maquillage-strobing-nude

strobing-lèvres-nude

Produits utilisés :

FDT : Teint miracleLancôme (02)

Anti-cernes :  Urban Decay (Med-light)

Poudre illuminatrice : DIOR (002, Edition limitée)

Blush : Fleur powerMAC

Mascara : They’re RealBenefit


Et vous, avez-vous envie de tester le strobing ? Quelles sont vos techniques et produits chouchous pour ce genre de maquillage ?

Laissez moi vos avis ou questions en commentaires, j’y répondrais avec plaisir !

Signature article

2 Réponses
  • Laureen
    13 juillet 2016

    C’est le top du top ton explication

    • Gwen
      13 juillet 2016

      Oh merci ma poule <3

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *